Menu

ACHETER DES MASQUES ANTI-VIRUS :


Les masques chirurgicaux et les masques FFP (Filtering Face Piece), une sorte de masque de protection respiratoire, sont les principales mesures de barrière utilisées dans les centres de santé pour empêcher les travailleurs de la santé et les autres personnes (patients, visiteurs,...) d'acquérir, par la bouche et le nez, les germes qui colonisent ou infectent les muqueuses respiratoires des patients et qu'ils projettent vers l'extérieur (lorsqu'ils respirent, parlent, toussent ou éternuent) sous forme de gouttelettes et/ou d'aérosols.

L'utilisation de masques chirurgicaux et de masques FFP joue un rôle important dans les stratégies d'application des Précautions pour la Prévention et le Contrôle des Infections, qu'il s'agisse des Précautions Standard ou des Précautions pour éviter la transmission des germes.

Principaux types de masques

Masques chirurgicaux

Les masques chirurgicaux sont traditionnellement utilisés pour réduire la possibilité d'infection. Ces masques médicaux sont destinés à empêcher la propagation d'agents pathogènes, de bactéries ou de virus, qui sont normalement des micro-organismes présents dans la bouche, le nez ou la gorge et qui peuvent être projetés à l'extérieur, contaminant lorsque nous respirons, parlons, toussons ou éternuons.

Un masque chirurgical est "un dispositif médical qui couvre la bouche et le nez, fournissant une barrière pour minimiser la transmission directe d'agents infectieux entre le personnel chirurgical et le patient".

Selon les recommandations du ministère de la santé, ces masques doivent être utilisés par les patients diagnostiqués ou présentant des symptômes d'infection respiratoire, ainsi que par le personnel qui les accompagne. 

Ces masques jetables sont également utilisés pour éviter les éclaboussures de liquide ou de sang lors d'interventions médicales, et ne sont pas réutilisables.

Masques hygiéniques

Les masques hygiéniques sont un complément aux mesures de distanciation sociale et d'hygiène recommandées par le ministère de la santé dans le cadre de la pandémie COVID-19. Ils ne sont pas destinés à un usage médical.

Ils couvrent la bouche, le nez et le menton et sont équipés d'un harnais qui entoure la tête ou est attaché aux oreilles. Ils sont généralement composés d'une ou plusieurs couches de matière textile et peuvent être réutilisables ou à usage unique.

Ces masques hygiéniques peuvent être réutilisés, à condition qu'ils soient nettoyés et désinfectés à votre convenance.

Masques FFP

Ces masques sont considérés comme des EPI (Équipements de Protection Respiratoire), ils sont conçus spécifiquement pour protéger les utilisateurs contre les contaminants environnementaux (agents chimiques, biologiques...).

Ces masques de protection sont principalement recommandés pour une utilisation par des professionnels afin de créer une barrière entre un risque potentiel et l'utilisateur. Ils peuvent également être recommandés pour les groupes vulnérables sur indication médicale.

Les masques FFP sont conçus pour protéger de l'extérieur vers l'intérieur et, en plus de protéger contre les grosses particules qui frappent leur surface extérieure, ils sont conçus pour agir comme un filtre pour les aérosols, filtrant ainsi l'air et empêchant les particules contaminantes de pénétrer dans notre corps.

Comment mettre et enlever le masque chirurgical


Le port du masque ne garantit pas à lui seul votre sécurité, pour maintenir une bonne santé et vous protéger du virus et des germes, vous devez savoir comment le mettre et l'enlever correctement, afin qu'il remplisse parfaitement sa fonction.Les experts ont donné un certain nombre de recommandations et de conseils sur la manière de procéder avec soin :

1. Avant de toucher le masque, assurez-vous que vos mains soient propres, vous pouvez les laver à l'eau et au savon ou avec un gel désinfectant.

2. Vérifiez que le masque n'est pas endommagé, par exemple par des déchirures ou des trous. Assurez-vous que le bon côté du masque chirurgical soit tourné vers l'extérieur (généralement la partie colorée).

3. Placez le masque sur votre visage, en enroulant les élastiques autour de vos oreilles. Le bord dur (ou bande de métal) doit se trouver en haut, afin de le pincer pour l'adapter à la forme de votre nez.

4. Tirez sur le bas du masque pour couvrir votre bouche et votre menton. Le masque doit être bien ajusté, il ne doit pas y avoir d'espace entre votre visage et le masque.

5. Après utilisation, retirez le masque ; enlevez les élastiques de derrière vos oreilles vers l'avant (avec des mains propres) en gardant le masque loin de votre visage et de vos vêtements, afin de ne pas toucher les surfaces potentiellement contaminées du masque.

6. Jetez le masque immédiatement dans un conteneur fermé après utilisation, sans jamais toucher l'avant du masque.

7. Lavez-vous les mains après avoir touché ou jeté le masque, en utilisant un gel désinfectant ou de l'eau et du savon.

Comment les masques s'ajustent-ils ?

Les masques chirurgicaux et les masques hygiéniques peuvent avoir différentes formes (rectangulaires avec des plis, à bec de canard...) ; ils peuvent aussi avoir des caractéristiques supplémentaires, comme un écran facial pour protéger les yeux (avec ou sans fonction anti-buée) ou une arête nasale pour améliorer l'adaptation au contour du nez ; en général, ils couvrent aussi le menton.


Ils doivent être fixés de manière à empêcher autant que possible l'air d'entrer et de sortir par les côtés, et les élastiques doivent être serrés de manière à ce que le masque s'adapte au contour du visage.

Pour les masques FFP, l'utilisateur doit s'assurer qu'il s'adapte correctement au profil du visage (difficile si la personne porte une barbe ou des pattes). Il est facile de vérifier si le masque est bien ajusté en expirant fortement et en plaçant les mains autour pour vérifier si l'air sort par les côtés, ou en inspirant fortement et en vérifiant si le masque est déprimé.

L'utilisation de masques comme équipement de protection individuelle doit être complétée par une hygiène des mains correcte (lavage fréquent à l'eau et au savon et utilisation de gels désinfectants hydroalcooliques), ainsi que par l'utilisation d'autres instruments ayant cette même fonction (EPI) tels que des visières de protection, des gants, des vêtements de protection ou des écrans de protection pour les entreprises.